Les usages de Twitter en bibliothèque

Twitter est un service de microblogage créé en 2006 qui permet à son utilisateur de diffuser de brefs messages, limités à 140 caractères, accessibles en temps réel par les autres utilisateurs depuis un téléphone ou un ordinateur connecté à internet. Conçu à l’origine comme un réseau social destiné à une utilisation personnelle et privée, Twitter peut être détourné avec avantage de sa fonction première par les personnels des bibliothèques. Le principe même qui régit Twitter – diffuser de l’information en temps réel – peut en effet s’avérer être un outil efficace pour les professionnels de l’information et de la documentation.

Pour bien comprendre ce qu’est Twitter, comment il fonctionne, apprendre à créer un compte, vous pourrez vous reporter à l’un des nombreux tutoriels disponibles sur internet ou consulter la vidéo suivante.

Nous examinerons ici les usages spécifiques qui peuvent en être faits en bibliothèque.

Communiquer entre professionnels

En tant que réseau social, Twitter peut avant tout permettre aux personnels d’une même bibliothèque ou d’un même réseau de rester en contact entre eux et d’échanger rapidement des informations concernant leurs activités respectives, leurs acquisitions ou leurs prochaines animations. De la même façon, Twitter permettra aussi d’entretenir des relations professionnelles en temps réel avec les personnels d’autres réseaux de bibliothèques.
De nombreuses informations utiles à l’exercice de la profession (nouveaux textes de lois, conférences ou publications intéressantes, références documentaires…) pourront ainsi être échangées de façon immédiate, sans qu’il soit besoin d’attendre la prochaine réunion d’équipe ou le prochain colloque professionnel.

Communiquer avec les usagers

Les réseaux sociaux ont déjà prouvé qu’ils pouvaient favoriser l’émergence d’un lien privilégié entre les institutions et leurs usagers, comme entre les entreprises et leurs clients. Les bibliothèques modernes ne peuvent négliger ces outils car ils sont devenus l’un des moyens les plus rapides et les plus efficaces pour diffuser des informations auprès de leurs abonnés.
Ainsi, annoncer le programme évènementiel de la bibliothèque, avertir de l’arrivée de nouveautés au sein des collections, prévenir les usagers de la disponibilité de leurs réservations, sont autant de missions que Twitter peut accomplir avec plus de rapidité et d’efficacité que la plupart des autres outils de communication, en particulier auprès des jeunes générations, qui sont les plus grandes utilisatrices de ce réseau social.
En France, les plus prestigieuses institutions ont déjà sauté la pas : la Bibliothèque nationale de France possède un compte Twitter @ActuBnF actif depuis octobre 2012.

Organiser une veille documentaire

C’est l’atout majeur que Twitter puisse offrir aux professionnels de l’information et de la documentation, qu’ils soient bibliothécaires, enseignants, documentalistes ou professeurs documentalistes. Avec l’appropriation progressive de Twitter non seulement par les particuliers mais aussi par les entreprises, les laboratoires scientifiques, les médias, la quantité effective d’information circulant sur ce réseau est devenue colossale. Twitter offre la possibilité de structurer et de rationaliser cette information.
L’outil listes disponible sur Twitter permet de rassembler et d’organiser dans une même time-line les tweets de différents utilisateurs (particuliers, institutions), par exemple selon leur thématique ou  leur origine. Il suffit ensuite à l’utilisateur de consulter une liste particulière pour recevoir toutes les informations des comptes Twitter qu’il suit sur un sujet donné. La fonction de retweet permet de diffuser à son tour l’information choisie auprès de ses propres followers.
Sur son blog personnel, le blogueur et bibliothécaire Silvae présente sa méthode de veille sur Twitter. De nombreuses universités incitent également leurs étudiants et leurs personnels à un usage de Twitter dans ce sens (voir par exemple ici Université Rennes 2, ici Académie de Bordeaux).

Avant tout conçu comme un réseau social, Twitter peut être utilisé par les professionnels des bibliothèques comme un moyen de communication rapide et efficace, aussi bien interne qu’externe. Mais nous avons aussi pu observer que Twitter propose des fonctionnalités qui peuvent être très intéressantes pour les bibliothèques de recherche ou de lecture publique qui souhaitent optimiser une partie de leur veille documentaire.
Twitter s’avère donc être un moyen efficace pour rassembler et diffuser de l’information et de la documentation et, bien qu’encore marginal, nous pouvons aujourd’hui espérer qu’un usage utile et rationalisé du réseau de microblogage Twitter émerge progressivement sur l’ensemble du réseau des bibliothèques en France.


Webographie

« Twitter en bibliothèques ». Consulté le 13 mars 2015. http://fr.slideshare.net/christinerobert/twitter-en-bibliothques.
« Pourquoi utiliser twitter dans les bibliothèques ? ». Consulté le 13 mars 2015. http://www.bibliobsession.net/2009/04/21/pourquoi-utiliser-twitter-dans-les-bibliotheques/.
« Twitter for Librarians: The Ultimate Guide ». Consulté le 13 mars 2015. http://www.collegeathome.com/blog/2008/05/27/twitter-for-librarians-the-ultimate-guide/.
« Le billet des hybrides ». Le Congrès de l’ABF 2012. Consulté le 13 mars 2015. https://abfblog.wordpress.com/2009/08/22/le-billet-des-hybrides/
« Chiffres Twitter – 2015 ». Blog du Modérateur. Consulté le 13 mars 2015. http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/.
Publicités
Les usages de Twitter en bibliothèque